publicité

Areva porte plainte à la suite d'un déraillement provoqué vendredi près de Bessines sur un train

C'est au lieu dit le "Pradelet" qu'une locomotive d'Areva a quitté la voie vendredi après-midi sur la commune de Fromental

  • Par Christian Bélingard
  • Publié le 16/07/2013 | 16:29
Localisation du sabotage ayant provoqué un déraillement à proximité de Bessines-sur-Gartempe, sur la commune de Fromental (Haute-Vienne) le 12 juillet 2013 © Plan Google Map
© Plan Google Map Localisation du sabotage ayant provoqué un déraillement à proximité de Bessines-sur-Gartempe, sur la commune de Fromental (Haute-Vienne) le 12 juillet 2013
Une plainte a été déposée en début d'après midi ce mardi 16 juillet par Areva, propriétaire du matériel qui a subi la malveillance.

L'action menée contre la locomotive "Areva" semble viser explicitement l'industriel, puisque c'est par voie ferrée que sont transportés les conteneurs d'uranium appauvri en provenance de l’usine d’enrichissement de Pierrelatte (Drôme), stockés sous des hangars à Bessines.

Le maire de Fromental a été averti par la gendarmerie de ce déraillement vendredi après-midi, mais l'élu n'a pas donné suite, estimant que seule la SNCF était concernée par le préjudice subi.

On pouvait lire ce lundi sur le site internet du Populaire du Centre, qu'une mystérieuse association avait revendiqué par mail cette action. Celle-ci semble parfaitement coïncider avec l'ouverture du Musée de la Mine à Bessines qui avait lieu samedi 13 juillet.


les + lus

les + partagés