publicité

Courbefy: le rush des acquéreurs

Une trentaine de personnes se sont manifestées à la suite de la mise en vente au tribunal

  • Christian BELINGARD
  • Publié le 23/02/2012 | 11:07, mis à jour le 28/06/2012 | 15:20
image_72633955.jpg

L'avocat chargé de la vente du village vacances de Saint-Nicolas-Courbefy (Haute-Vienne) n'en revient pas. Coups de fil et messages électroniques pleuvent depuis lundi dernier de la part d'acheteurs éventuels.

Alors que la vente aux enchères, ce 20 février 2012 au tribunal de Limoges, n'avait débouché sur aucune proposition, un vrai phénomène médiatique s'est installé depuis ces derniers jours notamment sur Internet. A ce jour, une trentaine de propositions ont été selectionnées par l'avocat du Crédit Agricole ( voir nos articles précédents). Certaines propositions émanent de particuliers mais aussi d'investisseurs français et étrangers. Certains acheteurs se sont manifestés depuis la Belgique, l'Autriche et même le Moyen-Orient. Si l'un d'eux propose avant le jeudi 1er mars inclus de se porter acquéreur, alors une nouvelle vente aux enchères devra être organisée par le biais d'un avocat ( au plus tard en mai-juin). Sinon, le bien reviendra au Crédit Agricole qui en disposera et pourrait le commercialiser par le biais d'une de ses filiales.

les + lus

les + partagés