publicité

Un patron de bar agressé par des militants du FN

Des militants d'extrême droite sont poursuivis pour violences volontaires aggravées

  • Pierre-Olivier Casabianca
  • Publié le 04/04/2012 | 11:19, mis à jour le 26/06/2012 | 16:57
© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Le patron du bar le "Duc Etienne" à Limoges aurait été molesté le 1er avril dernier par des militants d'extrême droite. Franck Biscarrat a eu le nez cassé. Trois personnes ont été placées en garde à vue, dont Vincent Gérard, le secrétaire départemental du FN de la Haute-Vienne.

L'agression a eu lieu à la fermeture du bar. Les responsables seront présentés au tribunal correctionnel de Limoges le 19 juillet prochain pour violences volontaires aggravées.

Vidéo : Les explications du patron du bar agressé par des militants d'extrême droite

Limoges : Un patron de bar agressé par des... par France-3-Limousin

les + lus

les + partagés